Conférence sur les frelons asiatiques le 9 mars 2018

Intervenants :

Gilbert KEROMNES  apiculteur

Yves CYRILLE  Référent frelons asiatiques pour la commune de Hanvec.

La conférence débute par une vidéo du CNRS qui montre les recherches en cours pour trouver une phéromone propre au frelon asiatique qui permettrait un piégeage sélectif (sans insectes ni papillons) : https://lejournal.cnrs.fr/videos/comment-pieger-le-frelon-asiatique

 

Rappel sur le frelon asiatique :

Il est un peu plus petit que le frelon européen et a des pattes jaunes.

Au  printemps, les reines sortent de leur abri d’hiver et construisent un nid primaire pour y pondre leurs œufs et élever les premiers frelons. En été, le nid devient trop petit pour la population et la reine construit un nid secondaire qui peut contenir plusieurs milliers de frelons et peut produire plus de 100 reines pour l’hiver suivant.

On voit donc que la population de frelons asiatiques peut croître très vite. D ‘autant plus qu’ils n’ont pas de prédateurs et que l’hypothèse d’une limitation due à la consanguinité ne s’est pas vérifiée.

 

Cycle du frelon asiatique :

  • apparition des reines en mars/avril,
  • nids primaires jusqu’en juillet,

  • nids secondaires au août

Les nids primaires se trouvent dans les bâtiments ou les buissons, généralement à hauteur d’homme et peuvent avoir la taille d’un ballon de handball.

Les nids secondaires sont beaucoup plus volumineux et sont généralement beaucoup plus haut dans les arbres.

Le frelon européen est attiré par la lumière mais le frelon asiatique ne l’est pas.

Contrairement au frelon européen, le frelon asiatique est très agressif. Si on s’agite ou si on fait du bruit près d’un nid, les frelons attaquent à plusieurs et peuvent poursuivre l’intrus assez loin. Le danger vient de leurs piqûres (contrairement aux abeilles, ils peuvent piquer plusieurs fois) mais aussi de leur capacité à projeter du venin.

A noter : en cas de piqûre, mouiller une pièce de 5 centimes d’euro avec de la salive et l’appliquer sur la piqûre.

Leur nourriture est constituée d’abeilles mais aussi de guêpes, d’insectes, de papillons, de pommes …

Ils peuvent également manger de la viande ou du poisson.

Les abeilles semblent commencer à lutter contre les frelons. Elles se regroupent et battent des ailes pour faire monter la température et les frelons asiatiques ne supportent pas ces hausses de température. Mais la conséquence pour la ruche est que, pendant ce temps, elles arrêtent de travailler.

Le premier nid de frelon asiatique a été découvert à Hanvec en 2011.

Depuis 10 nids ont été détruits en 2015, 40 en 2016 et 25 en 2017.

 

Destruction des nids :

La destruction des nids par une poudre insecticide est efficace mais pose un problème de résidus toxiques qui restent dans le sol, les larves détruites pouvant être mangées par des mésanges qui vont alors s’intoxiquer.

 

Piégeage :

Le piégeage est à privilégier pour réduire les populations.

Il doit être sélectif pour éviter de prendre des papillons ou des petits insectes.

Des pièges distribués par Bretagne Apiculture étaient à vendre au prix de 4 ou 5 euros suivant les modèles.

Il est également possible de fabriquer son piège soi-même avec deux bouteilles d’eau en plastique rigide. Les plans sont disponibles ici.

Le mélange idéal pour garnir les pièges est le suivant :

  • 1/3 de bière brune,
  • 1/3 de sirop de cassis ou de fruits rouges,
  • 1/3 de vin blanc pour repousser les abeilles.

Placer le piège à hauteur d’homme et au soleil.

2 ou 3 pièges dans un hameau peuvent suffire. Les frelons travaillent dans un rayon de 800 m autour du nid.

Le mélange est à remplacer toutes les 3 semaines environ sans nettoyer le piège.

Période de piégeage :

  • mi mars à début juin pour prendre les reines qui commencent à construire des nids,
  • mi septembre à fin novembre pour piéger les reines avant qu’elles hivernent.

Disposition des pièges sur Hanvec :

La disposition des pièges sur la commune est disponible sur la carte géoportail via le lien suivant : carte_frelons_Hanvec

Vous pouvez nous indiquer par mail à l’adresse hanvec21@gmail.com si vous avez des pièges sur votre terrain, leur nombre et votre quartier (rue ou hameau) et nous les ajouterons sur la carte.

 

Que faire si on découvre un nid :

  • ne pas approcher,
  • éviter de faire du bruit,
  • appeler la mairie.

Le référent frelons asiatiques (Yves CYRILLE) se déplace et détruit le nid ou fait appel à la société qui est en contrat avec la communauté de communes pour une destruction chimique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire pour faire vivre notre site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.